Pour plus d'infos:  awgauthier@gmail.com

Chirurgie et médecine de pointe.

Dr Angelo Gauthier mv.

LES RÉSULTATS


   La majorité des patients retrouvent une capacité ambulatoire complète rapidement. Souvent, ils ont une meilleur démarche 15 jours post-opératoire. Dans certain cas ou les chiens étaient en non-appui avant la chirurgie, ils peuvent retrouver un appui dès la première journée! Les patients qui ont de l'ostéo-arthrose dans le genou ou ailleurs peuvent retrouver une capacité partielle. 



LES COMPLICATIONS POSSIBLES


    Comme c'est le cas avec TOUT interventions chirurgicales, pour tout les espèces (incluant les humains!), des complications peuvent survenir. Les plus souvent rencontré sont d'ordre mineur:

1. Les écoulements sérosanguins, oedeme, et décoloration des tissues (bleus) disparaissent normalement en 5-10 jours.

2. Une boiterie persistante peut indiquer une atteinte plus important de l'ostéo-arthrose, et des mesures paliatifs (anti-inflamatoires, suppléments chondro-protecteurs, physiothérapie) font partie d'un plan globale de traitement.

3. Le délai d'union de l'ostéotomie implique qu'il faudra être patient- L'âge est souvent en cause-surtout pour les chiens de plus de 9 ans.

4. Le bris d'implants, ou fracture péri-chirurgicale implique que le patient devras subir d'autres interventions chirurgicales - le contrôle post-opératoire de l'activité est primordiale pour éviter ce problème grave.

5. L'infection est une complication grave, mais très rare vu l'application standard de stérilité très strict pendant la chirurgie, et la couverture antibiotique si nécéssaire. L'excision des implants est la solution ultime.

6. L'arthrose est presque toujours déjà présente dans l'articulation, et bien que la TPLO stabilise le mouvement de glissade, cette arthrose continuera de progresser, mais è une vitesse très ralenti. Les raideurs et boiteries intermittentes suite à un exercice intense peuvent survenir de temps à autres. Les anti-inflammatoires et chondroprotecteurs sont de mise.

LA CHIRURGIE DE NIVELEMENT DU PLATEAU TIBIALE (Tibial Plateau Leveling Osteotomy)


    La TPLO vise à stabiliser l'articulation du genou en éliminant la FONCTION du LCC. Pendant l'appui normal, le fémur est prédisposé à glisser vers l'arrière sur le plateau tibiale. Le LCC intact empêche ce mouvement de subluxation. Quand le LCC est déchiré, cette subluxation est inévitable a CHAQUE appui, résultat- douleur, instabilité, inflammation, arthrose, et éventuellement arthrite. L'annulation de ce mouvement anormale est le but ultime de la TPLO.

    Pendant la procédure, une ostéotomie (coupe d'os) est fait horizontalement entre la crête et le plateau tibiale. La crête tibiale est basculé jusqu'à ce qu'un angle de 5-12° maximum existe entre le plateau tibiale et la ligne d'appui. Cette nouvelle angle redirige les forces dans le genou et empêche le fémur de glissé sur le plateau tibiale. Le résultat est une stabilité presque en tout temps.

La TPLO est sécurisée à l'aide d'implants en acier inoxidable de grade chirurgicale - Des plaques avec vis barré assure la meilleur stabilité connu jusqu'a présent.

TPLO- DESCRIPTION